L’offre culturelle française à l’épreuve de la cécité

étude de cas de l’accessibilité au musée

  • Fréderic Reichhart maître de conférences en sociologie à l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA)
  • Aggée Lomo docteur en histoire, maître de conférences à l’Université de Strasbourg

Abstract

En France, depuis les trente dernières années, l’accès à l’offre culturelle à destination des personnes malvoyantes et non voyantes connaît un développement important. En s’appuyant sur l’analyse du contenu de portails électroniques, de divers documents institutionnels, d’observations de dispositifs et d’activités, cet article se concentre, dans une perspective sociohistorique, sur l’émergence et le développement de l’accessibilité des espaces et des prestations culturelles ; plus précisément, il s’agit d’analyser les éléments constitutifs et structurants de cette offre et d’identifier les différents dispositifs et dispositions mobilisés pour la rendre accessible aux personnes aveugles. En fait, il apparaît que la constitution de cette offre résulte à la fois d’initiatives émanant du mouvement associatif qui milite et s’engage pour le droit à la culture, mais aussi du développement des politiques d’accessibilité de chaque établissement et de celles impulsées par l’État au niveau législatif et institutionnel. Une analyse de l’offre muséale révèle la constitution d’une politique d’accueil en faveur des personnes en situation de handicap notamment de visiteurs non voyants et malvoyants. Elle montre qu’en complément de l’accès au bâtiment (accéder) et dans celui-ci (pénétrer et circuler), l’accessibilité au contenu se développe (utiliser), soutenue par une kyrielle de prestations adaptées.

Author Biographies

Fréderic Reichhart, maître de conférences en sociologie à l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA)

Fréderic Reichhart est maître de conférences en sociologie à l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA) depuis 2012 où il dirige le master « Conseiller en accessibilité et accompagnement de publics à besoins particuliers ». Membre du Groupe de recherche sur le handicap, l’accessibilité et les pratiques éducatives et scolaires (GRHAPES) et membre associé de l’UMR 7367 Dynamiques européennes, ses travaux de recherche s’inspirent de l’anthropologie et de la sociohistoire. Ils portent, de manière complémentaire, d’une part sur les systèmes de représentations sociales du handicap au sein de l’espace francophone (Maroc, Tunisie, Cameroun, Haïti) et d’autre part sur l’émergence et le développement du concept d’accessibilité notamment dans le champ touristique et culturel. En complément d’un ouvrage intitulé Tourisme et handicap : fondements idéologiques et institutionnels (2011), il a publié de nombreux chapitres d’ouvrages sur le handicap, l’autonomie et les pratiques sportives adaptées : Le handicap et ses empreintes culturelles — Variations anthropologiques 2 et 3 (2015, 2017), L’aide humaine à l’école — Le livre des AESH (2017), Autonomie et dépendance (2012), Sport adapté, handicap et santé (2011). Il complète ces écrits par des articles traitant de l’accessibilité, publiés dans des revues scientifiques et de vulgarisation tant nationales qu’internationales.

Aggée Lomo, docteur en histoire, maître de conférences à l’Université de Strasbourg

Historien et socioanthropologue, Aggée Célestin Lomo Myazhiom, titulaire de l’habilitation à diriger des recherches (HDR) en sociologie, est maître de conférences à l’Université de Strasbourg. Il a été professeur invité à la Tokyo University of Science (Japon) et chercheur et professeur invité au Research Institute for Languages and Cultures of Asia and Africa (ILCAA, TUFS, Japon). Il est Global Associate de la Tokyo University of Foreign Studies et directeur de la publication de la revue pluridisciplinaire de sciences humaines Histoire et Anthropologie. Il est responsable du master en activités physiques adaptées et santé — ingénierie et développement de l’Université de Strasbourg, et membre de l’UMR 7367 Dynamiques européennes et de la Commission études et recherches de la Fédération française de sport adapté (Paris). Il mène des recherches dans une perspective interculturelle entre l’Afrique, l’Asie et l’Europe sur les vulnérabilités, les minorités, la colonisation, les pathologies chroniques, les handicaps et le tourisme. Comme auteur ou coauteur, il a publié, entre autres ouvrages, Remember Sida (2002) ; Vih-Sida. La vie en danger (2010) ; Tourisme handicap (2014) ; Sports, loisirs et sociétés en Afrique de l’Ouest (2015) ; Le handicap dans notre imaginaire culturel (2015) ; Les malentendus culturels dans le domaine de la santé (2016) et Le handicap et ses empreintes culturelles (2017).

Published
2019-12-19