Musée et Bibliothèque patrimoniale Valentin Haüy

cécité et culture de l’innovation

  • Noëlle Roy conservatrice du Musée Valentin Haüy et responsable de la Bibliothèque patrimoniale Valentin Haüy

Abstract

Les collections du musée et de la bibliothèque patrimoniale Valentin Haüy sont dévolues à l’« histoire des aveugles », plus spécifiquement celle de leur scolarisation et de leur appropriation de l’écrit, avec, en point d’orgue, l’élaboration du braille, facteur d’émancipation intellectuelle et sociale. Cette « conquête » est trop souvent instrumentalisée par une appréhension simplificatrice du passé qui oscille entre misérabilisme et glorification de personnages d’exception. Cette approche binaire a contribué à la construction de mythes fondateurs et de discours hagiographiques qui, insidieusement, portent en creux une image négative des personnes en situation de handicap. L’examen des objets et des archives de ces deux lieux patrimoniaux permet de pénétrer au cœur des processus en jeu au cours de cette séquence historique déterminante, fin XVIIIe – XIXe siècles. Les innovations ne sont pas des épiphanies, il y faut une convergence de recherches et une adéquation technique, bref une culture. L’« invention » du braille ne saurait être l’œuvre d’un seul, Louis Braille en l’occurrence, aussi doué soit-il. C’est le produit d’un processus collectif élaboré sur la durée, dans lequel il faut rendre à chacun, en particulier à Charles Barbier, sa juste place.

Author Biography

Noëlle Roy, conservatrice du Musée Valentin Haüy et responsable de la Bibliothèque patrimoniale Valentin Haüy

Diplômée en psychologie clinique de l’Institut de psychologie de l’Université Paris Descartes — Paris V et en muséologie de l’École du Louvre, Noëlle Roy est conservatrice, en 2000, du musée Valentin Haüy, puis en 2006, responsable aussi de la bibliothèque patrimoniale Valentin Haüy. En 2009, elle a été co-commissaire de l’exposition Louis Braille, 1809-1852, un homme, une œuvre, à l’Institut national des jeunes aveugles de Paris et a participé à la clôture du colloque international de l’UNESCO pour la commémoration du bicentenaire de la naissance de Louis Braille. Elle a rédigé à cette occasion une brève biographie de Louis Braille, en version française, traduite en anglais et en allemand, imprimée en noir et en braille. En 2016, elle conclut un partenariat avec la BnF pour la numérisation et la mise en ligne sur Gallica de la revue Le Valentin Haüy (éditée par l’Association Valentin Haüy). Noëlle a régulièrement publié des articles sur les collections du musée et de la bibliothèque Valentin Haüy dans les revues éditées par l’Association Valentin Haüy, essentiellement Le Louis Braille, imprimé en braille, la rubrique « Objets de mémoire », et Le Valentin Haüy. En 2018, un an après son départ à la retraite, elle est distinguée de la médaille de chevalier de l’Ordre national du Mérite, remise par Zina Weygand, pour la valorisation des collections du musée et de la bibliothèque Valentin Haüy, patrimoine qui a valeur d’emblème universel pour la reconnaissance des personnes aveugles.

Published
2019-12-19